Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2021 3 13 /10 /octobre /2021 14:37
TABLEAU OU PRESQUE

 

 

 

Tableau ou presque

 

 

 

 

. Des fils débordent de l'encadrement du tableau.

Qui bousculent le sujet quand on les tripote ou les tire.

Un discours cherche à libérer le contenu de la toile. Tire fort les filins de l'extérieur. Tout semble retenu par une même résistance. On sectionne au plus près avec un sobriquet.

 

Césarienne ou presque. Allégorie cynique. Sans drame.

La scène ouvre sur un combat de mots. Sans modération pour protéger l’honneur. Risque de débordement. Effroi. Ça saigne. Excitant.

Il ne peut en être autrement.

 

Même chose n'importe où. N'importe quoi et n'importe comment. C’est la loi du moment.  Réalité crue de l’existant.

Œuvre de province où l'amour fait son trou. Retranchement. L’innocence voit le jour sans consentement.

Entre plein et vide.

 

Au gré des cultures. Au creux d’un désir. Quelques fils au départ. Forceps et fracas à l'arrivée. Jeu de hasard. Puissantes résistances au jour. Violence casquée de morale insolente.

Césure. Avarie. Evacuation paniquée. Conception expulsion.

Entrave entre dehors et dedans.

 

Conjugaison désaccordée. Étranglement de pléthore désirante.

Vide à imaginer libre. Suspendu à l’asphyxie. Flux premier de vie. Jaillie en obstruction d’occlusion spontanée.

Irruption d'une pulsion incandescente. Exit du regard ordinaire.

Exil de goût dans un jour affreux.

Dommage que ce fût celui d'une naissance.

 

 

 

 

Guy Aguenier

 

 

Photo Danièle Vienne

 

Retrouvez d'autres textes dans le nouveau recueil "ÇA COGNE" 

Ecoutez notre podcast sur Spotify

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires